La route du Louvre

Il n’est jamais évident de transcrire par écrit ce que les coureurs peuvent ressentir lors d’une course et encore moins lors d’ un marathon tant la préparation est longue et que c’est la course d’ un jour, mais j’ai pu partager un peu de temps avec eux dans la zone d’ arrivée ou j’ai pu lire sur leurs visages les joies et les douleurs d’ après marathon dont c’était le premier pour certains.

Voilà, nos 9 marathoniens sont tous finishers. Bravo à vous tous. Ci dessous les résultats et je vous laisse le soin de partager avec nous votre course via un commentaire.

Marathon (Solo):

  • Landry, 41 ème en 3h00’37 » (13ème M1)
  • Bastien, 54 ème en 3h02’09 », record perso (15 ème M1)
  • Vincent, 357 ème en 3h32’22
  • Orel, 787 ème en 3h52’28 »
  • David et Jérôme 916 et 917 ème en 3h57’35 », première expérience pour Jérôme
  • Robert, 1202 ème en 4h08’25 » (15ème marathon)
  • Sébastien B., 1663 ème 4h30’04, première expérience aussi

Nous avions aussi deux équipes d’ engagées sur le marathon relais, voici leurs résultats:

  • La Essique Familly,  47 ème en 3h35
  • Les brusselles/Dambrin, 96 ème en 4h04

IMG_6890IMG_7145

Je suis désolé, je n’ai pas encore trouvé tout le monde en photo, je continue de chercher 😉

Comments

  • By Jérôme B - on Reply

    Pour continuer les propos introductifs de Guillaume sur cette route du Louvre, à J+9, personnellement je n’ai toujours pas assez des mots pour exprimer mon ressenti de cette folle aventure. Le package est énorme ! Que d’émotions !

    Effectivement , ce n’est pas uniquement la course d’un jour mais aussi une préparation post-course. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre le plan d’entraînement mis au point par Bastien qui avec beaucoup de rigueur vous suit et vous motive. Chaque semaine vous avez vos 4 objectifs et rien ne doit vous distraire ! J’ai beaucoup de chance, car j’ai un tuteur attitré, un homme d’expérience en « long » : « Super David ». Ce fut donc 8 semaines difficiles, intenses mais super excitantes. De l’athlétisme pur.

    Le jour J, ben c’est le kiffe. Enfin. Je l’ai répété 500 fois, 42 kms c’est vraiment trop ! Cependant, il m’était évident que si je partais je passerai l’arche d’arrivée !
    Parti en groupe avec un objectif relativement similaires, mon corps stressé s’est un peu bloqué au niveau du diaphragme et j’ai eu des grosses difficultés pour respirer pleinement.
    Donc après un bon début, une certaine descente aux enfers à commencé vers 18kms mais il fallait rallier mes 42km195 ! Donc encore 24kms devant moi à râler. Heureusement, j’avais ma mascotte porte-bonheur, mon fidèle tuteur David qui est resté à mes cotés, pour me relancer, m’attendre, me motiver, subir mon encyclopédie d’insultes. Ce mec est unique. Il a mis de coté sa course pour m’amener à la fin. Impossible de me faire hara-kiri pour quitter cet enfer. Merci sincèrement David.

    Nous étions un super groupe et je vous remercie tous pour les moments partagés, sur les routes, la piste, facebook, l’appartement etc..

    Merci aux familles, amis et athlètes qui étaient à l’arrivée. Vos encouragements et vos sourires de me (nous) voir arriver sont des souvenirs indélébiles. Merci aux internautes pour vos commentaires et vos félicitations.

    En conclusion : quel plaisir de courir avec vous !

    • By David - on Reply

      Que dire que je n’ai déjà dit ! Ce fut un plaisir (et honneur !) de préparer et finir ce marathon avec toi. Oui j’ai mis ma course de côté (enfin on peut pas savoir si je n’aurai pas fini dans un fossé en te regardant passer 😉 ) et à ce moment là c’est devenu NOTRE course et elle a encore plus de valeur pour moi. Et je suis fier de ce que tu as fait car peu de personnes seraient allées au bout en étant aussi mal dès le 18ème KM d’un marathon. Tout le mérite t’en revient
      Vu ton niveau en VMA, la prochaine fois c’est toi qui m’emmène chercher mon record 😉

      Seul point négatif à ton message , tu ne parles pas du tout de notre nuit commune d’avant course……je suis déçus elle ne fait pas parti de tes souvenirs indélébiles snif !!!!

      • By Jérôme B - on Reply

        J’en ai pas parlé car tu m’as dit que l’on devait rester discrets.
        Pour une première fois, ça fut pour moi un moment unique aussi.
        😉

  • By Sébastien B. - on Reply

    Merci à tous pour ces petits messages…

    Effectivement, un marathon c’est plutôt sympa surtout quand il fait beau.

    Pour ma part j’ai vécu une préparation concoctée par Coach Aurélien qui s’est plutôt bien passée. Bon ça reste de la course à pied, parfois ça fait mal aux pattes!
    Une veille de course en famille avec des enfants et une chérie encore plus stressée que moi… va savoir!
    Un premier semi (qui se révélera certainement trop rapide, toutes proportions gardées) avec l’inusable « Bob le Kenyan »!!
    Un deuxième semi dans la douleur, sans mon binôme qui s’est envolé (trop fort ce bob!) mais avec tellement d’inconnus qui te doublent (bon ceux là pas intéressants) mais d’autres qui te motivent, restent un peu avec toi (dont un coureur que je ne connait pas qui m’a pris la tête, trop drôle en y repensant, à chaque fois que je voulais marcher il me tirait par le bras!)
    Une arrivée avec mon fils qui s’était faufilé pour faire les derniers mètres, trop classe ça booste un max.
    Et enfin quelques légères douleurs dans les jambes, très vite oubliées, autorisation perso pour l’apéro dès le soir même, c’était quand même un marathon!!

    c’est promis, le prochain, je fais mieux!

  • By francis - on Reply

    Bonjour à tous, quel plaisir de vous lire.
    Comme le tour de piste à son mythe , vive RIO 2016, la course sur route à le sien , le MARATHON et ses 42kms195 mètres.
    Comme Alain MIMOUN ( MELBOURNE 1956) qui le raconte si bien , et comme tout les coureurs à pied ont à le DROIT de ne pas être un champion ( convention de GENEVE) vous faites partager votre expérience au monde de l’athlétisme, votre famille, vos amis et le club d’ESPRIT RUN pour lequel vous portez nos couleurs.. Avec toutes mes félicitations et bonne continuation à vous tous la saison vient de débuter.

  • By Landry - on Reply

    Et oui, encore une belle aventure qui se termine. Elle avait commencé avec des séances d’entraînement….certains diront des cours particuliers!! avec le coach Bastien qui me mijote de bons
    plans marathon depuis 1 an. Un merci particulier…
    Puis nous avons passé de bons moments la veille de course, de rigolade et de détente. On a fait ce que l’on a pu pour déstresser Jérôme pour qui c’était le 1er marathon. Bravo à toi tu l’as terminé. Félicitations également à Sébastien. Nous avons 2 nouveaux marathoniens au club.
    Puis il y a eu la course dans de bonnes conditions météo, avec un vent le plus souvent favorable. La course s’est bien déroulée….et finalement la cote d’arrivée que l’on appréhendait n’est pas trop mal passée. Mes excuses aux supporters du KM 32, c’est vrai, je ne les ai pas vus et pas entendus…
    Et pour finir il y a les moments de partage (joie, douleurs, émotions..) à l’arrivée avec les copains esprit runniens.
    Bref, un week end sympa entre amis, de complet bonheur…..comme le riz que l’on a ingurgité la veille!!!!!

  • By manu - on Reply

    un seul mot bravo et bienvenue au club aux nouveaux marathoniens !!!!
    respect pour le chrono de chacun et…une fois encore… au travers des émotions des uns et des autres ..l’aspect « collectif » ..;amical » ….est bien présent !!!!
    Encore une fois bravo et bonne récup. Manu qui connaît bien ce marathon pour l’avoir couru 3 fois.

  • By Cédric - on Reply

    Marathon très agréable sur un parcours finalement pas si mal avec une organisation au TOP…un grand merci aux espritsrunniens de m’avoir fait profiter, à défaut de préparation que je n’ai pas faite, la dernière soirée d’avant marathon. Merci aux présents sur la ligne d’arrivée ca réconforte vraiment quand on en termine.

  • By Bastien - on Reply

    c’est de circonstances pour toi, David, une préparation au poil !!!!! 🙂
    oui, encore une belle aventure que ce marathon de la RDL; organisation tip-top, la météo était de la partie avec un petit vent souvent favorable (un peu frais dans certaines portions du parcours), un parcours qui passe vite hormis une partie monotone sur le chemin du halage qui longe la Deule et un finish compliqué avec une côte de plus d’1 km pour rejoindre le site d’arrivée : la base 11/19 classée au patrimoine mondial de l’UNESCO!

    L’aventure avait débutée, bien entendu, par « on ne ferait pas le marathon de la RDL? qui s’y colle? les marathoniens avertis à la recherche d’une amélioration de leurs RP et ceux pour qui cela allait être une grande première (à la fois la prépa, et la course en elle-même) avec toutes les inquiétudes que cela amène!

    On organise la logistique, on cherche un appartement (on a une bonne adresse), on choisit le menu, qui dort avec qui (hummm!), quel horaire de navette choisit on pour rejoindre Lille et son départ le dimanche matin? ah oui, on s’en pose des questions HYPER importantes !lol!

    puis vient le départ! gestion de course différente pour les uns et les autres, angoisses pour certains, défaillances physiques ou morales, interrogations sur sa capacité à tenir ses objectifs, introspection (on a le temps durant ces 42 kms!), qq supporters croisés sur le bord de la route ( les relayeurs des familles Essique, Dambrin, Bruxelles qui attendent leurs relais)(Anne Lise et les enfants que Landry qui était à un niveau de concentration si ultime qu’il ne les a ni vus ni entendus!) et la famille Présidentielle placée stratégiquement à l’amorce de la côte qui fait pleurer!

    Une arrivée qui fait mal, on passe la ligne, on attend les copains, on a froid, on scrute le panneau qui annonce les concurrents qui arrivent pour apercevoir le nom des amis (on commence à s’inquiéter pour certains) on a mal aux jambes, les crampes s’installent et ça se roule par terre! et les sanglots qui montent!

    Particulier le marathon!!!!! ça nous bouscule!!!!!

    Pour ma part, c’est une grosse satisfaction, le sentiment d’une course pleine, et le bonheur de voir les copains pour la première fois, finishers!
    on a partagé cela à plusieurs, et ça rend le moment encore plus magique!

  • By claudine - on Reply

    bravo tout le monde et en particulier pour les nouveaux marathoniens, bienvenue au club !
    j’espère que vous avez pris autant de plaisir que moi à Paris ! Bonne récup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Événements à venir

 
  1. VMA COURTE

    mercredi 23 octobre @ 19 h 00 min - 20 h 30 min
  2. MN – CAGNY

    jeudi 24 octobre @ 18 h 00 min - 19 h 30 min
  3. CAP – CAMON

    vendredi 25 octobre @ 18 h 00 min - 20 h 00 min
  4. MN – BACOUEL SUR SELLE (coulée verte)

    samedi 26 octobre @ 8 h 45 min - 11 h 30 min
  5. SEANCE PREPA 10 KMS parc de la Hotoie

    mercredi 30 octobre @ 18 h 30 min - 20 h 00 min
  6. VMA LONGUE

    mercredi 6 novembre @ 19 h 00 min - 20 h 30 min
  7. MN – ABLAIN SAINT NAZAIRE

    samedi 9 novembre @ 8 h 30 min